Ateliers nationaux 2022

À travers un questionnaire en ligne et des ateliers nationaux Le CARI a proposé à ses partenaires et aux organisations de la société civile investies dans la gestion durable des terres et la promotion de l’agroécologie de se concerter et d’élaborer des positions communes en amont de la COP15 de la CNULCD qui a eu lieu du 9 au 20 mai 2022 à Abidjan.

  • 100 réponses à un questionnaire en ligne
  • 500 personnes qui ont participé à des ateliers organisés dans 16 pays

Retours sur les ateliers nationaux

Entre 20 et 60 personnes se sont réunies dans chacun des pays participants (Algérie, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, France, Inde, Mali, Mauritanie, Maroc, Pérou, Sénégal, Tanzanie, Tunisie…) lors d’ateliers leur permettant de produire des preuves et des messages de plaidoyer sur l’agroécologie comme solution à plusieurs problématiques. 

8 sujets de cadrage en cours de discussion au sein de la CNULCD et d’autres organismes internationaux ont été abordés :

Les résultats des ateliers compilés par l’Observatoire du Sahara et du Sahel ont été présentés et approfondis lors d’un webinaire international organisé le 21 avril 2022. 


En ce qui concerne la sécheresse, l’agroécologie favorise :

  • La diversification de la production.
– La diversification réduit l’impact d’une mauvaise récolte
– Les associations de cultures et la complémentarité entre l’agriculture et l’élevage permettent de réduire la dépendance aux intrants agricoles (eau, engrais, traitements…).
  • Multiples techniques pour entretenir les sols et favoriser leur capacité de rétention d’eau
– Le maintien de la couverture du sol (paillage, couches de cultures) limite l’évaporation et maintient l’humidité du sol.
– Les mesures de lutte contre l’érosion (digues, courbes de niveau, etc.) améliorent la capacité de rétention d’eau du sol et augmentent sa fertilité.
  • Gestion responsable et adaptée des ressources en eau (cultures irriguées)
– Les techniques de stockage des eaux de pluie et de micro-irrigation permettent de réduire l’impact sur l’écosystème (prélèvements d’eau).

En ce qui concerne la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’agroécologie favorise :

  • Les circuits courts & l’autosuffisance.
– Elle suit un processus participatif qui implique un contrôle rigoureux de la production, garantissant la qualité sanitaire des produits et préservant ainsi la santé des consommateurs
– L’agroécologie facilite le lien entre producteurs et consommateurs et contribue ainsi au respect du droit à l’alimentation
– La constitution de réserves foncières agricoles en milieu urbain permet de créer des circuits d’approvisionnement courts qui ont un impact sur le prix des produits.
– L’agroécologie contribue à garantir l’indépendance des agriculteurs en matière de semences ;
  • Qualité, nutrition, santé
– Les techniques agroécologiques permettent une conservation plus longue des produits par rapport aux produits conventionnels et offrent une meilleure qualité nutritionnelle contribuant à la lutte contre la malnutrition.
– L’association des cultures améliore la diversité alimentaire des communautés.
– La culture de légumineuses (soja, haricots, moringa, pois chiches, etc.) à haute valeur nutritionnelle permet de réduire la malnutrition, notamment chez les enfants.
  • Production continue
– La plantation d’arbres fruitiers indigènes aux phénologies différentes assure un approvisionnement même en basse saison.

Concernant la neutralité de la dégradation des terres, l’agroécologie :

– Produire plus en améliorant les rendements et la qualité
– Améliore la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les revenus économiques
– Se développe dans les zones périurbaines pour approvisionner les marchés locaux – Limite le besoin d’étendre les terres agricoles dans les zones naturelles.

Ce sont les premiers résultats qui ont émergé des ateliers et qui ont été approfondis lors du webinaire. Ils ont alimenté le plaidoyer de la société civile pour la COP15 de la CNULCD. 

Découvrez ci-dessous les rapports des ateliers tenus dans chaque pays:


Algérie Bénin
Brésil Burkina Faso
Cameroun Côte d’Ivoire
France Inde
Mali Mauritanie
Niger Pérou
Sénégal Tanzanie
Tunisie


Copyright 2018. Powered by CARI / Geraldine Allemand. All rights reserved.